• Suédois égaré
Sur un terrain de Saint-Martin-Valmeroux (Cantal), Philippe Daubeuf de Seine- Maritime a découvert ce dumper de mine Kockum fabriqué en Suède au début des années soixante-dix. Il s’agit d’un 412 T de 18 tonnes utiles et 30,5 tonnes de PTC, animé par un six cylindres atmosphérique Scania D 8 développant 173 chevaux SAE à 2 400 tr/mn. La transmission fait appel à une boîte Clark à quatre rapports avec convertisseur de couple et à deux ponts. Cet engin articulé est donc un 4 x 4. La capacité de sa benne est de 8 m3 à ras et de 11 m3 en dôme.

• La Liebherr et l’argent de la Liebherr
En août 2019, Jean-Louis Truchon de La Verrière (Yvelines) a remarqué cette pelle à chenilles Liebherr 901 C LC de 1979 à Cintray (Haute-Saône). Cette machine à entraînement hydrostatique est le dernier modèle de la série 901 apparue en 1968. Elle est entraînée par un trois cylindres Deutz F3L92 développant 50 chevaux DIN. Elle est conçue pour travailler avec des godets de 280 à 690 litres, suivant la nature des matériaux. Fabriquée à partir de 1976, cette machine voit sa production poursuivie jusqu’en 1981.

• Suédois égaré (BIS)
C’est également Jean-Louis qui a photographié ce chargeur sur pneus Volvo LM 840 dans une ferme de Fontenay-les-Grès (Aube). Construit par Bolinder-Munktell à Eskilstuna (Suède), cet engin à châssis rigide est animé par un quatre cylindres Volvo D 50 A de 95 chevaux DIN (110 chevaux SAE) de puissance nette au volant. Il bénéficie d’une transmission powershift et de quatre roues motrices. Fabriqué de 1967 à 1972, il est chaussé de pneumatiques de 18.00 x 24 à l’avant. Placée entre les deux bras du chargeur, sa cabine n’est guère facile d’accès. Le godet standard affiche une capacité de 1400 litres. Le poids en ordre de marche est de 8,8 tonnes.

Publié le

Texte

Jean-François Colombet

Photos

Droits réservés

Lire aussi